Migraine menstruelle en ostéopathie

Migraine menstruelle et ostéopathie

Comment l’ostéopathe peut vous aider en cas de migraine?

À ce jour, le principal traitement de migraine menstruelle réside dans la prise de médicaments. Cependant, 30 % des femmes ne répondent pas aux traitements pharmacologiques. Plusieurs migraineuses se tournent alors vers les médecines holistiques. Cependant, il peut être difficile pour certaines femmes de reconnaître l’implication de leurs menstruations dans leurs migraines et de savoir vers quelle médecine alternative se tourner. Voici donc un petit guide pour vous aider à faire cette différence et vous informer sur ce que l’ostéopathie peut faire pour cette condition.

La migraine, une condition plus féminine

La migraine est un trouble neurologique qui peut diminuer significativement la qualité de vie des individus qui en souffrent. Selon l’Organisation mondiale de la santé, elle est la huitième cause d’années vécues avec une incapacité fonctionnelle et la douzième cause d’invalidité chez la femme. La prévalence mondiale de la migraine est de 14 %.
Les études rapportent uniformément que les femmes sont disproportionnellement touchées par la migraine. En effet, elles sont deux à trois fois plus à risque d’en souffrir que les hommes. De plus, il existe une association importante entre les menstruations et les migraines chez plus de 50 % des femmes migraineuses.

Qu’est-ce qu’une migraine?
La migraine est un trouble neurologique qui se traduit par des maux de tête unilatéraux et pulsatiles qui peuvent durer de quelques heures à plusieurs jours. Ils s’accompagnent de vomissements, de nausées et d’une sensibilité au bruit et/ou à la lumière. Ils sont exacerbés par l’exercice physique.

Quelle est la différence entre une migraine et une migraine menstruelle?

Les migraines menstruelles répondent aux critères diagnostiques des migraines sans aura. Cependant, elles ont quelques particularités supplémentaires. Aussi, il existe deux types de migraines menstruelles : les migraines reliées aux menstruations et les migraines menstruelles pures.
Les migraines reliées aux menstruations se produisent :

  • dans les jours –2 à + 3 des menstruations
  • pour au moins deux cycles menstruels sur trois
  • à d’autres moments durant le cycle.

Les migraines menstruelles pures se produisent :

  • dans les jours –2 à + 3 des menstruations
  • pour au moins deux cycles menstruels sur trois
  • à aucun autre moment durant le cycle.

Les causes des migraines menstruelles

Les mécanismes physiologiques responsables des migraines menstruelles ne sont toujours pas bien compris, mais un débalancement hormonal semble être impliqué. L’élément déclencheur des migraines menstruelles serait la chute d’œstrogène à la fin de la phase lutéale (deuxième moitié du cycle menstruel, après l’ovulation) ou durant la semaine placebo chez les femmes prenant la pilule contraceptive
L’œstrogène aurait aussi une influence sur le système nerveux central, le nerf trijumeau (un nerf crânien) et sur le tonus vasculaire des artères du crâne. Un déséquilibre de cette hormone pourrait donc provoquer des migraines menstruelles.
D’autres glandes et hormones seraient aussi en cause : la thyroïde, les surrénales ainsi que le pancréas. Tout débalancement hormonal concernant ces organes pourrait provoquer des migraines menstruelles.

Qu’est-ce que l’ostéopathie peut faire pour les femmes souffrant de ce trouble?

L’ostéopathie est une médecine naturelle qui utilise des palpations douces afin de libérer les blocages physiques qui sont à la source de la problématique. Chaque personne est évaluée de la tête au pied et l’ostéopathe évalue attentivement autant les os, les muscles, les organes que les os du crâne.
Un des principes fondamentaux de l’ostéopathie est que la structure du corps gouverne la fonction. En évaluant et en traitant au besoin les zones suivantes, l’ostéopathe pourrait avoir un effet sur l’équilibre hormonal et sur le niveau d’œstrogène :

  • Le bassin
  • Les membres inférieurs
  • Les lombaires et les muscles associés (psoas, carré des lombes, paraspinaux, etc.)
  • Le thorax (diaphragme thoracique, vertèbres, côtes)
  • Les cervicales
  • Les os du crâne
  • L’articulation temporomandibulaire

En effet, la normalisation de ces structures pourrait libérer l’innervation des organes de la zone gynécologique, augmenter la fonction des ovaires, diminuer les tensions faciales sur le petit bassin, diminuer la pression et les phénomènes congestifs du petit bassin et augmenter la fonction du nerf trijumeau, impliqué dans la transmission de la douleur dans les migraines menstruelles. L’ostéopathe est aussi en mesure d’évaluer et de libérer mécaniquement le foie, les intestins, les reins, l’utérus, les ovaires, la thyroïde, le pancréas et les surrénales. En travaillant ces organes, l’ostéopathe pourrait améliorer l’apport sanguin au niveau des ovaires et aider à balancer le niveau d’œstrogène dans le sang.
Si jamais vous vous êtes reconnues dans cet article, n’hésitez pas à nous contacter ou à nous consulter pour de plus amples informations.

Sources
Camirand, N. (2009). Dysfonctions glandulaires et nerveuses: diagnostics et traitements ostéopathiques. Paris, France : Maloine.
International Headache Society. (2016). ISH Classification ICHD-3 Beta (3e éd.). Londres, Royaume-Uni : Sage.
MacGregor, A. E. (2012). Classification of Perimenstrual Headache: Clinical Relevance. Current Pain Headache Reports, 16(5), 452–460. doi: 10.1007/s11916-012-0282-y
Ramage-Morin, L. P. et Gilmour, H. (2014). Prévalence de la migraine chez la population à domicile au Canada (Publication noº 82-003-X). Repéré sur le site de Statistique Canada
Still, A. T. (1902/2001). La philosophie et les principes mécaniques de l’ostéopathie (Trad. M. Corriat -Gobert). Paris, France : Frisson-Roche.
Varlibas, A. et Erdemoglu, A. K. (2009). Altered trigeminal system excitability in menstrual migraine patients. Journal of Headache Pain, 10(4), 277–282. doi: 10.1007/s10194-009-0132-4
Vos, T., Flaxman, A. D., Naqhavi, M., Lozano, R., Michaud, C., Ezzati, M., … Memish, Z. A. (2012). Years lived with disability (YLDs) for 1160 sequelae of 289 diseases and injury 1990–2010: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2010. Lancet, 380(9859), 2163–2193. doi: 10.1016/S0140-6736(12)61729-2
Worthington, I., Pringsheim, T., Gawel, J. M., Gladstone, J., Cooper, P., Dilli, E., … Becker, J. (2013). Canadien Headache Society Guideline: Acute Drug Therapy for Migraine Headache. Canadian Journal of Neurological Sciences, 40(3), 1–3. doi:10.1017/S0317167100017819
Par Laurence Deveault-Valiquette| 14 Mai 2018|Catégories: Ostéopathie|
Nom : Laurence Deveault-Valiquette
Titre : Ostéopathe, D.O.
Description :

Laissez un commentaire