Les équipements Pilates

Pilates et accessoires

Lors de la Première Guerre Mondiale, Joseph Pilates se retrouve prisonnier à Lancaster dans un camp d’isolement. Compte tenu de l’espace restreint, il décide d’élaborer un nouveau système d’exercices afin de maintenir sa condition physique. C’est d’ailleurs grâce à cette forme d’entraînements que les autres prisonniers et lui-même réussissent à résister à la pandémie de grippe qui fait rage à cette époque. On lui demande alors de voir si sa méthode peut aider les soldats affaiblis. C’est à l’aide de ressorts fixés à un lit superposé, que l’on appelle aujourd’hui la table trapèze ou Cadillac, qu’il conçoit la base de sa méthode sur appareils.

C’est uniquement dans les années 20, de retour aux États-Unis, qu’il perfectionnera ses appareils et y ajoutera divers accessoires. À l’heure actuelle, les mêmes équipements sont utilisés, plus raffinés mais la base et les concepts des appareils restent les mêmes. Aujourd’hui, nous retrouvons différents types de classes de Pilates qui invitent les débutants ainsi que les plus avancés à s’entraîner et à se rééduquer à l’aide de ces différents appareils.

Souvenez-vous que les équipements peuvent permettre à votre spécialiste Pilates de modifier les exercices en vous donnant plus d’assistance ou de résistance selon vos besoins, mais surtout afin de vous faire découvrir les bienfaits réels d’une bonne exécution d’un exercice Pilates.

« Concentrez-vous sur les mouvements corrects chaque fois que vous pratiquez l’exercice. Si vous le faites incorrectement, vous n’en tirez pas les bienfaits vitaux. » – Joseph Pilates

Essayer gratuitement le Pilates sur appareils

La table trapèze ou Cadillac :

Cet appareil est le plus imposant de tous. Il a l’aspect d’un lit encadré de barres de suspension verticales et horizontales auxquelles sont attachées différents éléments amovibles: ressorts, barres de roulement et trapèzes. Cet appareil Pilates permet l’exécution d’exercices aériens dans le répertoire plus avancé, mais est aussi conçu pour faire des exercices de réadaptation. Il peut être utilisé allongé, assis, debout, à genoux, avec des orientations variables selon les éléments choisis. On l’utilise généralement lors de séance privée.

La tour ou demi Cadillac:

La demie d’une Cadillac est un matelas situé au sol, qui s’étend en longueur et est généralement assez étroit. On y retrouve deux poteaux en métal à l’arrière ainsi qu’une barre de roulement. Des ressorts peuvent y être ajoutés avec des poignées, des sangles ou une barre, afin d’assister le mouvement ou d’augmenter la résistance. Cette structure permet l’exécution de plusieurs exercices conçus initialement pour la Cadillac. Le matelas de cet appareil est également utilisé pour l’enseignement du répertoire que Joseph Pilates avait initialement conçu au sol (sans assistance ou résistance).

Le reformer :

Le Reformer est de loin l’appareil le plus utilisé en Pilates. Il est constitué d’un chariot matelassé coulissant entre deux rails. Il a donc une surface mobile (instable) contrairement à la Cadillac. À sa partie avant, le chariot est attaché par des ressorts à la partie fixe du Reformer. Les ressorts permettent de générer une tension variable et agissent à titre de résistance ou d’assistance. On y retrouve aussi une barre d’appui réglable. L’appui contre la barre entraîne directement le mouvement du chariot. L’arrière est constitué d’un système de poulies avec sangle et courroies. La traction des sangles entraîne directement le mouvement du chariot. L’utilisateur pourra être allongé sur le dos, le ventre, sur le côté, assis, à genoux ou debout. C’est l’appareil souvent chouchou des adeptes Pilates.

La chaise :

La chaise a la forme et la dimension d’un petit fauteuil. Elle est constituée d’une surface plate supérieure (ou siège) et immobile entourée de deux barres surmontées de poignées. À sa partie basse, on trouve une pédale mobile fixée à la chaise par des ressorts. La pédale peut être uniquement poussée vers le bas contre la résistance. L’utilisateur pourra être appuyé sur le siège de la chaise (assis, debout ou allongé) ou en dehors de la chaise. Dans ce dernier cas, la pédale est utilisée indépendamment. Sa petite surface de support permet un répertoire très varié pouvant pousser les limites de l’athlète.

Le baril :

Le baril est une structure verticale surmontée de barreau à l’avant et d’une surface arrondie à l’arrière. On utilise cet appareil généralement lors d’entrainement privé et contrairement aux autres appareils Pilates, on ne retrouve pas de ressorts sur celui-ci. Il permet de bien enseigner la conscience corporelle lors d’exercices de mobilité de la colonne vertébrale (particulièrement en extension) grâce à sa forme arrondie.

Le Ped-O-Pull :

Cet appareil, assez méconnu, fut pensé par Joseph pour mettre au défi une élongation et une posture optimale.

Autres accessoires :

Les cours de Pilates utilisent plusieurs accessoires variés tels que les ballons, le foam roller, les bandes élastiques et plusieurs autres afin d’ajouter encore plus de variantes au répertoire déjà sans fin de Joseph Pilates.

Lire d’autres articles de la même catégorie
Par Mathilde Kelly-Leblanc| 9 Mai 2017|Catégories: Pilates|
Titre : Kinésiologue et spécialiste Pilates
Description :

Laissez un commentaire