5. Contrôle et stabilisation du bassin (les lombaires)

À la Clinique Inspiration, nous enseignons 7 placements posturaux bien précis, car nous croyons fermement que la maitrise de ces placements élimine bien des maux. Ces placements s’appliquent à tous, autant durant le mouvement sportif, que lors des mouvements de la vie quotidienne.

Cet article vous présente le placement du bassin et bas du dos (le neutre).

Le placement recommandé consiste à conserver la courbure naturelle du bas du dos. C’est ce qu’on appelle communément la position neutre. En maintenant ce bon placement au niveau du bassin durant les exercices, cela permet de placer les dernières vertèbres de la colonne vertébrale (les lombaires) dans une position optimale. Ceci réduit considérablement la pression et les surcharges appliquées sur les structures au niveau lombaire, diminuant ainsi le risque de blessure à cette région souvent blessée.

 

Avoir une bonne mobilité dans toute la colonne est primordial (voir l’article mobilité de la colonne) mais la stabilité du bassin et de la colonne lombaire est tout aussi nécessaire.  Dans des activités ou des tâches répétitives de plus ou moins longue durée (pelleter, jardiner, passer le balai, déménager des meubles), le bas du dos est souvent sursollicité et peut devenir très irrité pendant et/ou après l’activité. Il est donc important d’être capable de stabiliser le bassin en neutre pour éviter les douleurs pendant ou après l’activité.
La pratique de l’engagement des muscles profonds de l’abdomen, du bassin et de la colonne vertébrale est un complément essentiel au maintien de la position neutre. Recruter les muscles stabilisateurs deviendra de plus en plus facile et naturel avec de la pratique et ils vous permettront de stabiliser le bas du dos dans toutes les positions : quatre patte, debout, assis, couché. 

Comment trouver son neutre? La façon la plus simple de comprendre et de sentir le neutre est de se coucher sur le dos avec les genoux pliés et les pieds à plat au sol. Vous devriez sentir trois points de contact principaux entre votre colonne et le tapis : au niveau de sacrum, de la cage thoracique et de la tête. Le bas dos n’est pas en appui total avec le sol et c’est normal. C’est la lordose naturelle. En contraste, le haut du dos touche au sol, car la cyphose dorsale est une courbe dans le sens contraire. Il est important de se rappeler que peu importe la position dans laquelle vous vous trouvez, que ce soit couché sur le dos ou sur le côté, à genoux, en position quadrupède ou bien debout, les 3 points de la colonne mentionnés ci-haut devraient toujours être alignés sur une même ligne imaginaire. De plus, les deux petits os des hanches en avant du bassin (les iliaques) tout comme l’os pubien devraient être parallèles avec le sol.

En résumé, le placement DU BASSIN ET DU BAS DU DOS (LE NEUTRE) est un des placements les plus importants à maîtriser puisque ce dernier permet d’éviter une trop grande mise en charge dans le bas du dos, une région fortement à risque de blessure. Il consiste en majeure partie à conserver les courbures naturelles de la colonne vertébrale en contrôlant les mouvements du bassin et en engageant les stabilisateurs profonds.

Les 7 placements posturaux d’Inspiration ne sont pas si difficiles à mettre en pratique, mais demande une bonne conscience corporelle.  Une fois que vous les aurez intégrés dans votre corps, vous verrez une différence réelle dans votre entraînement, ainsi que dans votre vie quotidienne.

Prenez le contrôle de votre posture grâce à la Clinique Inspiration.

Par Marie-Christine Cloutier| 15 Août 2019|Catégories: 4. Nos 7 placements posturaux|
Nom : Marie-Christine Cloutier
Titre : Kinésiologue et spécialiste Pilates
Description : Marie-Christine Cloutier est diplômé en Kinésiologie (BSc) et entraîneur Pilates formée par Peak Pilates.

Laissez un commentaire