6. L’alignement des extrémités

À la Clinique Inspiration, nous enseignons 7 placements posturaux bien précis, car nous croyons fermement que la maitrise de ceux-ci élimine bien des maux. Ces placements s’appliquent à tous, autant durant le mouvement sportif, que lors des gestes de la vie quotidienne.

Cet article vous présente le placement de l’alignement des extrémités.

Un bon alignement augmente l’efficacité du mouvement articulaire et permet un recrutement musculaire adéquat pour prévenir la surutilisation de certains muscles ainsi que les surcharges à certaines structures du corps. Les tensions et blessures causées par la surcharge appliquée aux structures par un mauvais alignement peuvent alors être évitées.

 

Vos articulations (poignets, coudes, épaules, hanches, genoux, chevilles) ont toutes formées un placement précis qui leur permet d’être le plus efficaces possibles et de minimiser l’usure. Malheureusement, les mauvaises habitudes posturales et le manque de conscience corporelle peuvent générer, avec le temps, des blessures à ces articulations. Bien sûr, selon le mouvement à effectuer, ce placement peut changer légèrement, mais la base demeure sensiblement la même.

Le bon placement en position debout débute par une distribution égale de votre poids entre 3 points sous vos pieds (le gros orteil, le petit orteil et le talon). Vos hanches, genoux, chevilles et votre 2e orteil sont bien alignés les uns avec les autres. Dans cette position, les genoux et les orteils devraient pointer droit devant. L’idéal est d’être capable de maintenir ce bon alignement durant les mouvements. Les hanches, les genoux et les deuxièmes orteils devraient donc demeurer sur une même ligne lors de la montée et la descente des escaliers, de l’atterrissage d’un saut ou encore en se penchant pour ramasser un objet au sol. Ceci permet de favoriser un équilibre dans le recrutement musculaire, entre autres en favorisant l’activation des fessiers et en diminuant la pression appliquée aux genoux.

Pour ce qui est des articulations du haut du corps, leur alignement idéal origine principalement du placement des épaule. Il faut éviter d’enrouler les épaules vers l’avant afin de garder une belle ouverture au niveau des clavicules. Pour ce qui est des coudes et des poignets, un des points les plus importants à retenir est d’éviter les positions extrêmes en fin de mouvement. Ainsi, il faut éviter de barrer les coudes en hyperextension où l’appui dans les structures est maximal et le support musculaire minimal. Cette correction peut aussi s’appliquer à d’autres articulations telles que les genoux. Ces positions extrêmes sont moins stables, ce qui augmente le risque de blessures.

Le placement du bas et du haut du corps discuté ci-haut devrait idéalement être maintenu dans les mouvements effectués quotidiennement. La conscience corporelle se développera avec la pratique et la maîtrise des bons alignements posturaux ce qui optimisera la santé du corps. Par exemple, un premier pas pour augmenter la conscience corporelle peut être d’analyser sa posture chaque fois que l’on croise un miroir.

En résumé, le placement de L’ALIGNEMEMENT DES EXTRÉMITÉS est essentiel afin de permettre aux articulations et aux muscles des extrémités de fonctionner de façon optimale, évitant ainsi l’usure prématurée des articulations et les blessures. Il s’applique autant lors d’une posture statique qu’en mouvement et est possible grâce à une bonne conscience corporelle.

Les 7 placements posturaux d’Inspiration ne sont pas si difficiles à mettre en pratique, mais demandent une bonne conscience corporelle.  Une fois que vous les aurez intégrés, vous verrez une différence réelle dans votre santé du corps.

Prenez le contrôle de votre posture grâce à la Clinique Inspiration.

Par Maude Provost| 14 Août 2019|Catégories: 4. Nos 7 placements posturaux|
Nom : Maude Provost
Titre : Physiothérapeute, expertise en posture et Pilates
Description :

Laissez un commentaire