Conseils de votre ostéopathe pour un sommeil réparateur

Le sommeil

Le sommeil est un des moyens privilégiés dont l’homme dispose pour conserver sa santé. En effet, les différentes phases du sommeil permettent une récupération physique et psychique qui se transpose au niveau biophysiologique. Certaines personnes en sont toutefois privées et cette lacune se reflète dans divers aspects ponctuels de leur vie, leur santé physique et mentale.

Selon Statistiques Canada, 25 % de la population canadienne n’est pas satisfaite de son sommeil. Cette affection détériore leur relation avec leur milieu par son influence sur l’humeur et la motivation. L’insomnie est également reliée de différentes façons, au stress et à la dépression. Ces conséquences se traduisent au niveau de la société par des coûts importants en productivité et en ressources de santé.

L’hygiène de vie et la routine de sommeil sont deux points primordiaux sur lesquels nous devons travailler quand vient le temps de vaincre l’insomnie. Une bonne routine de sommeil incluse des activités de détente favorisant la coupure avec les éléments stressants de la journée comme par exemple se prélasser dans un bain, faire de la lecture dans un livre, écouter de la musique douce, etc.  De plus, l’alimentation, le temps d’écran, la chronologie de journées et les exercices respiratoires, de détente et de méditation sont autant de facteurs qui font varier la qualité du sommeil. C’est pourquoi on doit les considérer dans la résolution des problématiques de sommeil puisqu’ils influencent entre autres le temps d’endormissement, la durée du sommeil et le nombre de réveils nocturnes.

L’alimentation

Par exemple, une alimentation riche en caféine, alcool, sucre, chocolat ou autres stimulants augmente les probabilités de troubles du sommeil. En contrepartie, les tisanes (camomille, verveine, valériane, mélisse et tilleul) et les aliments riches en minéraux peuvent prédisposer à un meilleur sommeil. Le fait de boire avant d’aller au lit peut également prédisposer aux réveils précoces.

 Les écrans

La luminosité des écrans qui entre par les yeux est un stimulant du système nerveux.  Il est donc déconseillé d’utiliser les écrans, quels qu’ils soient, avant d’aller au lit ou même pire dans le lit avant de s’endormir. Une chronologie qui suit le rythme circadien (rythme de levé et de couché du soleil) favorise un bon sommeil et un endormissement rapide.  Le temps d’endormissement moyen est autour de 10 minutes.

Les soins ostéopathiques

L’ostéopathie par son approche globale peut également aider à calmer le système nerveux et délier la musculature afin de favoriser une meilleure détente et un sommeil plus réparateur. La digestion est aussi un facteur qui peut influencer le sommeil.  L’ostéopathie peut aider à régulariser celle-ci par son approche viscérale, musculo-squelettique et nerveuse.

Les vessies hyperactives sont également souvent en cause dans les problématiques de sommeil. Chez l’adulte qui prend de l’âge et dont les ligaments perdent de l’efficacité, les mictions nocturnes sont répertoriées comme causes fréquentes de réveils indésirables.  L’ostéopathie combinée à l’alimentation peut également aider dans ces circonstances en normalisant les organes et différentes structures du tractus urinaires et aussi les structures nerveuses sous-jacentes qui participent aux fonctions optimales de la vessie et du système urinaire dans son ensemble.

Si vous éprouvez des symptômes de troubles du sommeil ou souffrez carrément d’insomnie, l’ostéopathie, jumelée à une bonne hygiène de vie et à une routine de sommeil établie peut être une alternative à la médication. Consultez votre ostéopathe pour de plus amples détails sur le sujet et pour savoir si l’ostéopathie est le soin idéal pour votre condition.

 

 

 

Par Nancy Côté, D.O| 10 Septembre 2019|Catégories: 2. Ostéopathie|
Titre : Ostéopathe
Description : Nancy Côté a terminé ses études de premier cycle en ostéopathie au Collège d'études ostéopathiques de Montréal en 2010. Elle a complété ses études de deuxième cycle pour l'obtention de son titre de D.O. (Diplôme en Ostéopathie) dans le programme internat et essai suite à la présentation d'une recherche sur l'insomnie.

Laissez un commentaire