Blessure au genou ou à la cheville

Blessure au genou ou à la cheville

Canne, béquille ou on marche dessus?

Suite à une blessure au membre inférieur, au genou ou à la cheville, il est possible que la douleur soit trop importante pour marcher ou faire une mise en charge complète.  Suite à un accident, avant d’essayer de faire une mise en charge sur le membre atteint, il faut examiner la blessure. Essayez de bouger doucement votre genou ou votre cheville pour vérifier s’il y a de la douleur lors du mouvement. Si vous réussissez à bouger sans trop de douleur, vous pouvez essayer de vous relever. Idéalement, prenez appui sur un objet solide pour vous aider ou demandez de l’aide. Il est préférable de vous relever en mettant le poids sur la jambe saine. Une fois debout, déposez tranquillement la jambe blessée au sol en commençant par toucher le pied au sol. Si la mise en charge partielle est bien tolérée, mettre progressivement du poids sur la jambe pour vérifier votre douleur à la mise en charge complète. Si la station debout avec le poids réparti sur les 2 jambes est tolérée, vous pouvez essayer de marcher quelques pas.

Si la douleur est importante lorsqu’on met du poids sur la jambe blessée, ou si la blessure entraîne une boiterie, il est préférable de consulter un médecin pour éliminer la possibilité d’une fracture. Par la suite, il est conseillé d’utiliser une aide technique à la marche. Une boiterie entraîne des compensations et peut provoquer des douleurs ou problématiques à d’autres endroits du corps, par exemple, au bas du dos. Les aides techniques recommandées pour la marche sont la canne ou les béquilles.

La canne

La canne est conseillée lors d’une blessure mineure. Elle permet de diminuer la mise en charge sur le membre inférieur blessé et de diminuer la boiterie;

  • Elle doit être utilisée dans la main opposée à la jambe blessée;
  • Pour l’ajustement, la poignée doit être à la hauteur du pli du poignet.

Les béquilles

Les béquilles sont conseillées lors de blessure plus sévère. Elles permettent de varier facilement la mise en charge qui peut alors être minime ou partielle.

Ajustement:

  • Le bout de la béquille doit être à environ 6 pouces du pied;
  • Il doit y avoir un espace d’environ 2 à 4 doigts entre l’aisselle et la béquille. La béquille doit être appuyée sur les côtes et non dans l’aisselle;
  • La poignée doit arriver à la hauteur du pli du poignet.

Conseil : Ne vous fiez pas seulement à la grandeur inscrite sur les béquilles, l’ajustement doit être personnalisé.

Pour toute blessure qui nécessite l’utilisation d’une aide technique, il est fortement recommandé de consulter un professionnel de la santé comme un physiothérapeute. En physiothérapie, une évaluation de la blessure permettra de vérifier, entre autre, la mobilité, la force et l’équilibre du membre inférieur blessé. Suite à cette évaluation, le physiothérapeute pourra établir un plan de traitement pour vous aider à bien récupérer de cette blessure. Il déterminera également la marche à suivre concernant l’aide technique, c’est-à-dire, quand ce sera le moment de passer à une aide plus légère ou de cesser complètement son utilisation.

Passez nous voir en physiothérapie à la Clinique Inspiration si vous en avez besoin. Il nous fera plaisir de vous aider!

Par Émilie Papillon-Dion| 31 Juillet 2017|Catégories: 1. Physiothérapie|
Nom : Émilie Papillon-Dion
Titre : Physiothérapeute, expertise en posture et Pilates
Description :

Laissez un commentaire